CC du Champsaur
banniere
 

Les écomusées de la Communauté de Communes

Photo_animation.JPGLes écomusées du Noyer et de Pisançon ont été réalisés sous l’impulsion de la Communauté de Communes et en partenariat avec des associations locales passionnées. Monsieur André BLANC au Noyer et Monsieur Jean Pierre EYRAUD à Pisançon se sont largement investis pour initier et lancer ces projets.
Ils ont ouverts leurs portes en 2004.      

Le Noyer

L’écomusée du Noyer « La Maison de la Botanique » est consacré à la vie et l’œuvre de Dominique Villars, médecin et botaniste du XVIIIè siècle, né au Noyer en 1745, mais également à la Flore sauvage des Hautes-Alpes.
Réalisé dans l’ancien presbytère du village du Noyer, l’écomusée présente un espace muséographique moderne réparti sur deux étages. Un jardin de curé ou jardin botanique, entoure l’entrée de l’écomusée et propose de découvrir plusieurs espèces de fleurs, plantes aromatiques et médicinales, potagères, arbres fruitiers…
Le rez-de-chaussée propose un espace d’accueil et une boutique où l’on vend des ouvrages divers sur les plantes, la cuisine, des guides de la Flore…

Une première salle muséographique permet de découvrir la vie de Dominique Villars à travers divers textes et des planches d’herbier qui caractérisent son travail, dans une ambiance du début du XIXè siècle. La deuxième salle nous montre ses travaux, une description de son herbier conservé au Muséum de Grenoble et un exemplaire de sa Flore daté de 1789. Deux films nous font découvrir Dominique Villars l’humaniste et un reportage sur le Conservatoire Botanique National Alpin de Charance.
L’étage est consacré à la Flore de nos montagnes et aux expositions temporaires. On y découvre un grand nombre de plantes alpines en fac-similé (métal découpé et peint) avec une description pour chacune d’elle. On peut voir également une collection de minéralogie donnée à titre posthume à l’association Dominique Villars par un collectionneur résidant au Noyer.
C’est également dans cet espace que sont réalisées les expositions temporaires.

Les expositions temporaires
Chaque année, l’écomusée propose de découvrir une nouvelle exposition. Depuis son ouverture en 2004, une orientation vers l’art contemporain s’est dessinée. Des artistes locaux ou de l'extérieur, sont tour à tour venus présenter leurs travaux sur le thème de la nature et de l’environnement.

L’écomusée de Pisançon « la Ferme de l’Histoire » permet de découvrir l’histoire des vallées du Champsaur et du Valgaudemar. A travers divers thèmes et une muséographie interactive, on peut découvrir tour à tour l’histoire des canaux d’irrigations, les cols de montagne et leurs enjeux sur le territoire à travers le temps, les religions, découvrir les ressources agricoles, touristiques et culturelles du territoire ou encore la fabuleuse histoire de l’émigration aux Etats Unis à la fin du XIXème siècle.
C’est dans une ancienne ferme typiquement champsaurine, restaurée en 2000, que l’écomusée vous permet d’en savoir plus sur notre vallée. Il accueille également un espace d’exposition temporaire sur des thématiques variées.

Les expositions temporaires
Chaque année l’écomusée propose plusieurs expositions, dont le temps fort est situé entre juillet et août.