CC du Champsaur
banniere
 

Le Programme aménagement solidaire des stations du Champsaur

La Région PACA a lancé une série de « programmes d’aménagement solidaire » : les « PAS », pour le nordique, les activités de pleine nature, les villages et enfin les stations de ski.
Chaque fois la méthode est la même : sur la base d’un diagnostic établi avec l’aide d’un bureau d’étude, les territoires se donnent des objectifs de développement dans lesquels s’inscriront les projets. La Région incite ainsi les territoires à réfléchir ensemble sur les enjeux à venir.

Un programme d’actions est ensuite établi dans lequel la Région, mais aussi l’état et l’Europe par le biais de la convention inter-régionale de massif, apportent leur concours financier.
Dans le cas des stations du Champsaur : Orcières, St Léger, Ancelle, Chaillol et Laye, l’étude a été faite par les cabinets Orgalis de Bourg St Maurice et SDP de Ventabren qui se sont associés pour cette étude.

Le bureau d’étude a donc rencontré tous les maires, visité toutes les stations, pour proposer une liste d’investissements sur 3 ans. L’un des problèmes que rencontrent toutes nos stations c’est l’aménagement des espaces publics, pour offrir un plus grand confort du visiteur, en limitant notamment la place de la voiture.
Mais le programme a aussi pour but d’envisager le développement touristique à l’échelle de la vallée, avec la Maison du tourisme du Champsaur Valgaudemar comme pivot. Il est important pour la vallée que la politique conduite soit cohérente et intègre une part de diversification avec des volets sportifs et culturels.

Une convention de mise en œuvre doit prochainement être signée par les Communautés de Communes qui portent ce programme et la Région Provence Alpes Cote d’Azur.
Cette convention s’articule autour de 4 axes thématiques :
1- Structurer une organisation touristique concertée,
2- Faciliter les déplacements,
3- Diversification de l'offre : découverte ludique et culturelle,
4- Accroître la qualité de l’accueil par une meilleure organisation et une qualité plus grande des espaces publics. Favoriser une offre d’hébergement innovant,
5- Améliorer le confort et les services aux clients.

Cependant dés à présent, les premiers investissements ont été financés par exemple : la Maison du tourisme d’Orcières, la maitrise d’œuvre de l’aménagement de St Michel de Chaillol.